Rechercher
  • brity66

Prendre le train en marche...

Ce matin, j'ai croisé une belle âme en rendez-vous qui me disait : "l'on peut prendre le bus pour voyager et l'on est pas obligé d'aller au terminus, on peut aussi descendre au prochain arrêt si l'ambiance ne nous correspond pas!" ou un truc comme ça. C'est du bon sens vous me direz.

Et combien de fois continuons nous d'avancer sur le même chemin et dans l'inconfort (avec notre mental qui tricotte, notre corps qui se contracte et notre âme qui se met en mode OFF)?

Et si nous pouvions tout simplement faire un autre choix pour SOI uniquement?

Ce serait comment de s'observer de temps à autre pour éviter de refaire le même chemin en boucle? A quoi nous sert telle ou telle relation pour comprendre ce qui se joue encore et encore et contre laquelle nous nous battons? Quel cadeau se cache derrière que nous n'avons pas encore ouvert, pas encore reçu!?

Entre aujourd'hui, ce que je suis, l'ici et maintenant, et cette belle photo prise en traversant une course au large, s'est déroulé 6 ans. Tout à changé! J'ai reçu, ouvert des cadeaux, pris mes peurs dans mes bras et suivi une autre trajectoire pour croiser d'autres coques plus ou moins vides ou pleines.

Cette image date de 6 ans, au milieu de l'eau, au large de Quiberon, sur un 13m RM1270(le tout premier) coque bleue, spi rouge immense. J'avais pris le train qui passait vers une destination "connue" et réalise que peu de choses sont réellement connues. Heureusement que je ne savais pas tout ce que j'allais traverser en prenant ce train. J'avais juste une vague idée de ce que je voulais vivre et surtout de ce que je ne voulais plus. Alors, j'ai laissé 30 ans derrière moi: la ville, l'appart, le travail, le quartier, les ami(e)s, les enfants (déjà grands)...pour attraper un bout de rêve.

C'était cool cette aventure et puis, je suis sortie de l'eau pour revenir à terre, m'ancrer. Un comble! Saumur m'a choisie, blanche, lumineuse avec sa Loire, sauvage, puissante et calme. Un peu ce que je suis aujourd'hui.

Je suis descendue du train, de ce voyage marin, vers d'autres racines moins carrées. Les racines de la terre des vignes, des militaires, et mettre mon grain de sel, faire germer d'autres possibles ici.

Ce n'est qu'un bout de vie. Quelle sont les merveilles et magnifiques aventures qui m'attendent?

Et vous?



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout